Caterina se présente et préciser qu’elle a beaucoup de chance car elle aime ce qu’elle fait et son métier est un plaisir. Elle parle de son livre « Madame est servie » et précise que l’art de la décoration a commencé très tôt dans l’histoire.

Depuis la Renaissance jusqu’à nos jours en passant par Catherine de Médicis à Catherine de Russie et bien plus tard Jacqueline Kennedy, elle convient que l’art de la table est une affaire de femmes et que son livre fait l’éloge de la protagoniste « LA MAITRESSE DE MAISON ». Pour autant, cet art doit être reposant. Tout est question d’organisation ; elle donne différentes consignes sur la place des invités selon que ce soit un invité à table ou un invité debout lors d’un cocktail.

Pour un invité, la place la plus importante c’est la place à droite du maître de maison, mais ne doit pas incommoder l’invité (ex. à côté de la cheminée). Il faut s’occuper du bonheur de l’invité tant qu’il est sous le toit du maître de maison.

Il est important de créer des atmosphères parce qu’avec les atmosphères, on donne des émotions qui vont créer des souvenirs pour vos invités. On crée une atmosphère avec différents ingrédients mais surtout avec la décoration. Caterina a dressé une table avec la décoration 2016, avec les tendances de l’air du temps. Les couleurs sont des ondes électromagnétiques qui transmettent des émotions.

La première chose que l’on voit selon Platon, c’est la couleur. La couleur est donc un élément très important : vert, la nature qui protège, bleu, la tendresse, rouge : l’amour, la force vitale. Petite suggestion : si on n’a pas le temps de chercher,ou d’aller acheter, mettre des objets personnels sur la table, c’est une idée de la Princesse Grace de Monaco. Exemple : la soupière, les tasses à thé, ou lors du mariage du prince Albert, des bateaux de la collection personnelle du Palais.

Quand on crée, il est important de créer, chaque fois, une table différente. On peut mélanger : ex. lierre et couverts en argent. L’important c’est qu’il y ait une harmonie et que l’on surprenne l’invité. Tout est dans le détail…
Les bougies : dans le savoir-vivre, les bougies ne doivent être allumées que pour le dîner sauf pour le déjeuner de Noël
La serviette, en Italie, on la met à gauche, en France, au milieu sur l’assiette. La serviette est important car elle nous donne le message du début et fin de repas. Sur les genoux de la maitresse de maison, c’est le début du repas, posée sur la table, c’est la fin du repas.