Valérie Campora donne la définition de l’AVIP : Association d’Aide aux Victimes d’Infractions et explique qu’il s’agit d’une association monégasque créée en 2014 qui s’adresse aux victimes de violences, injuriés ou volés ou encore d’enfants rackettés ou ayant subi des violences psychologiques.

Valérie Campora explique qu’en France, 126 femmes ont succombé sous les coups de leur conjoint, et 36 hommes sont décédés sous les coups de leur conjoint.

Il faut savoir que sur 225 000 violences, les 4/5 ne portent pas plainte.

A Monaco, en 2017, il y a eu grâce à l’AVIP, 45 accompagnements de victimes, 3 viols (1 seule plainte), 23 cas de violences conjugales et 7 cas de harcèlement sexuel.

La réaction avec l’AVIP est très rapide : il a été mis en place une gestion du quotidien très efficace avec un numéro d’urgence qui fonctionne 24H/24H, un local pour accueil des victimes par des avocats, médecins, psychiatres, psychologues.

Les démarches sont parfois difficiles pour les victimes qui souhaitent garder l’anonymat. Tous les encadrants sont rémunérés par l’Association.

A Monaco, il y a un réel travail en réseau. Grâce à notre Association, Catherine Clerget accompagne les victimes dans tout ce qui est sophrologie/psychologie.

A partir de fin octobre, seront mis en place des groupes de parole avec nos membres qui le souhaitent.

En 2019, un écrivain fera un exposé sur la self-défense mentale pour pouvoir se préparer à une agression verbale, morale ou physique.

Le site internet avip-monaco.org est en Français, cependant en raison du nombre important d’étrangers à Monaco, il va être traduit en Anglais et en Russe pour pouvoir s’adapter à toutes les cultures.

Adresse du local : 15 rue Louis Auréglia à Monaco. Téléphone +377 93 25 00 07.
Adresse mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.